4 suggestions pour intégrer sa part d'ombre


Objectif :

Redevenir un être à 360° au lieu d'un personnage n'exprimant que 50° de sa vérité.

Contexte :

Dès l'enfance, certaines émotions et certains comportements sont compris comme "à bannir" si l'on souhaite être "accepté/aimé" par notre entourage.

Peu à peu "domestiqué" par nos parents et enseignants, nous aplanissons les bords sauvages de notre nature et divisons notre être en deux :

1- Le soi "présentable" (que l'on partage à la lumière du jour et sur les réseaux sociaux)

2- et le soi "cru" (que l'on réserve le plus souvent pour l'obscurité, ses semblables ou la corbeille du téléphone mobile).

Mais voici le problème de la répression :

Cela revient à "minimiser" la fenêtre de son ordinateur, qui, bien que cachée, demeure présente. Non seulement consomme-t-elle de l'énergie, mais celle-ci va en grandissant car plus on la repousse dans le temps, plus l'élastique se tend.

Jusqu'au jour où... sous pression, elle libère sa force sous forme : de propos exagérés, de gestes brusques, d'émotion torrentielles, voire de violence. Avez-vous déjà justifié un acte excessif par "je n'étais pas moi-même" ? Et n'étiez-vous pas en réalité plus honnête que jamais ?

Emprunter la voie du Yoga sous-entend, de près ou de loin, une volonté d'union (l'union corps-esprit, esprit-nature, nature-cosmos, cosmos externe-cosmos interne). Mais il ne peut y avoir union si la part d'ombre de notre être n'a pas été identifiée et intégrée. Tendre vers l'union ce n'est pas tendre vers la perfection, mais tendre vers l'équilibre. Toutes les forces opposées se réunissent en une seule et même intention/sensation, le bien annulant le mal, la lumière se fusionnant à l'obscurité, il ne peut rester que la vérité.

Emprunter ce chemin nécessite une dose d'honnêteté brutale et l'acceptation d'une intimité fouillée. Mais sachez que les récompenses en valent la peine. Le fameux médecin psychiatre "Carl Gustav Jung" prêchait déjà cette vérité il y a plus de 70 ans : rester obstinément bloqué dans sa part de lumière ne nous rapproche pas de l'excellence, car la moitié de nos ressources sont gaspillées : "Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité. (Mais ce travail est souvent désagréable, donc impopulaire.)"

- Carl Gustav Jung

Et il n'était pas le seul. Cette vérité est inscrite de partout, de l'art greco-égyptien à l'art indien et au symbol médical que l'on voit devant toutes nos pharmacies ! Afin d'atteindre son plein potentiel, l'étape : union des deux aspects censément opposés de sa nature est inévitable.

Il y a une fontaine d'énergie sauvage en vous qui ne demande qu'à rejoindre la rivière consciente de votre réalité. Alors enfilez votre trench d'enquêteur et sachez que pour chaque fraction d'ombre que vous intégrez, l'état de yoga, d'entièreté et de plénitude s'approchera de votre portée.

SUGGESTION #1 : Identifier son ombre

En soi : Les instants de vie qui génèrent des sensations d'inconfort comme la culpabilité, l’embarras ou l’évitement sont souvent des signes révélateurs. Creuser davantage pour y trouver des facettes de votre ombre. En dehors :

L'expérience du monde extérieur agit comme un miroir, reflétant le monde intérieur. Donc observer ce qui vous titille, ce qui provoque des émotions intenses, vous révolte ou ce que vous jugez sévèrement chez les autres. Ces aspects déclencheurs sont des aspects du soi cru que l'on n'a pas encore accepté.

SUGGESTION #2 : Comprendre son ombre

Un fois qu'un sentiment secret a été identifié, recyclez l'énergie (autrefois dédiée à sa répression) à la recherche de sa cause. Quelque part sur votre route, on vous a enseigné que cet aspect de vous-même était indésirable. Remonter à l'origine et identifiez le "Qui", le "Quand" et le "Pourquoi" ?

Le simple fait de mettre en lumière ces données, peut suffire pour soulager la pression de l'ombre.

SUGGESTION #3 : Exprimer les excès

Une fois que l'origine d'une répression a été identifiée, il est possible de reprogrammer l'ombre ennemie > en ombre alliée. Mais si le ressort de l'ombre a été tendu depuis de nombreuses années, il est préférable de commencer par un sas de décompression. Choisissez une activité intensément libératrice (boxe, danse ecstatic, escalade, peinture, ...etc.) qui vous plaît, une activité dans laquelle vous allez pouvoir lâcher prise et être accueilli sans jugement. Laissez ensuite votre ombre s'exprimer ! Allez à sa rencontre, sortez de votre zone de confort habituelle et conversez avec votre "moitié". Elle n'est pas en colère contre vous, elle s'est formée pour vous protéger, donc écoutez ce qu'elle a a dire.

SUGGESTION #4 : Reprogrammer son ombre

Une fois la pression de surface libérée, il est possible de reprogrammer l'ombre ennemie > en ombre alliée par de petits ajustements réguliers. Tout au long de votre vie, dès que le schéma d'ombre ancien se présente, identifiez-le et reprogrammez-le.

Très souvent, l'obscurité opère via des sentiments de culpabilité, de honte ou de jalousie. Mais le poids de ces états est bien plus dommageable que l'expression des véritables sentiments sous-jacents ! Donc procédez à l'auto-reprogrammation en remplaçant tous les « devraient » (je devrais faire/sentir/penser/être d’une autre façon) par des « de quoi j'ai besoin, ici maintenant ? » (Est-ce que cette culpabilité m'aide vraiment ? Est-ce qu’elle m'aide à mener une vie meilleure ? Qu'est-ce que je pense vraiment de la situation ? Qu'est-ce que mon coeur souhaite exprimer ? Est-ce vraiment si dangereux de dire la vérité ? Qu'est-ce qui me permettrait de me sentir plus léger(e))

#français #yogathérapie #ombreetlumière #sapartdombre #shadowwork #intégrersonombre #shivashakti #union #obscurité #CarlGustavJung #alchimie #alchimieégyptienne #hermeticism #kundalini #energiesauvage #exprimersonombre #reprogrammation #sereprogrammer

ENVIE DE PRATIQUER À LA MAISON ?
 
Retrouvez ici quelques vidéos de 20min à 50 min pour pratiquer en toute sécurité à la maison, quel que soit votre niveau. Ainsi que des vidéos de chants sacrés avec les Kirtans de SoÂm !