top of page

Méthode de yoga

Les pratiques que je guide ont toujours pour destination : la présence.

Je t'invite à habiter ton corps. À te mouvoir par intuition, librement, sensuellement et à l'écoute de tes ressentis. À partir de ce corps pleinement habité nous évoluons vers une exploration de ton corps d'énergie et d'émotion. Un temps est consacré à la vidange des stagnations et noeuds énergétiques pour retrouver ta radiance naturelle. En fin de séance, je te guide dans la transcendance de tes 5 sens. Où un pont se tisse entre ton identité corporelle et ton identité véritable. C'est ici que l'on termine chaque séance. De retour à la maison. À l'amour. À la pleine et pulpeuse joie d'être là où se trouve.

Influences yogiques : 

Hatha Yoga Trantrique Classique I Yin Yoga  I Vinyasa I Iyengar I Bhakti I Yoga Nidra

Influences spirituelles : 

Ramana Maharsi I Sri Nisargadatta I Milarepa I Mooji I Roland Louin 

01

La première porte du yoga : 
Nettoyer son rapport à la vie

YAMAS : Incarner la bienveillance, toujours communiquer avec sincérité, être intègre, modérer ses désirs et pratiquer le déttachement.

NIYAMAS : Se purifier, se réjouir de l'instant, s'adonner, s'observer et se dévouer à quelque chose de plus grand que soi.

02

La seconde porte du yoga : 
Soigner son rapport corps

ASANA : Un corps sain, où la vie circule sans résistance est un corps apte à être transcendé. Tant que l'on souffre, notre attention demeure piégée par les contours de la chair.

 

La pratique posturale est à mon sens un portail vers les couches plus délicieuses et subtiles de l'être. 

Mes pratiques invitent systématiquement à la libération des résistances, à l'écoute fine des ressentis et au plaisir d'habiter son cocon physique. Car lorsqu'on est bien dans son corps, on rayonne. Et lorsqu'on rayonne, on goute à ce que c'est d'exister "au delà de la matière".

Dunes de sable

03

La troisième porte du yoga : 
Dilater sa présence

​PRANAYAMA : Une observation directe du souffle amène naturellement à questionner les limites de l'être : Où est-ce que le "je" commence et où est-ce qu'il se termine ?

 

Si je passe au peine fin le parcours du souffle du macrocosme environnant jusqu'au microcosme de mon système sanguin, j'observe qu'il n'y a aucune frontière bien délimitée entre ce qui semble être "extérieur" et ce qui semble être "moi".

 

C'est alors que la conscience commence à se dilater. À habiter une couche de l'Être bien plus spacieuse que celle faite de chair et d'os. Quelle délicieuse étape de croissance dans une vie humaine 🙌 !

04

La quatrième porte du yoga Tourner son attention vers le bijou intérieur

PRATYAHARA : Le retrait des sens.

 

Tant que notre attention demeure captivée par la stimulation des 5 sens, le secret de la vie demeure caché. Attendant silencieusement, sous notre nez. Un bijou posé sur le sable, masqué par les eaux troubles d'un mental agité. 

Le dernier quart d'heure de mes séances est toujours dédié à l'écoute intérieure. En aplanissant les vagues, tu peux tourner ton regard vers le bijou de ton Être et t'habituer à l'éblouissement de sa claire lumière.

05

La cinquième porte du yoga Fixer le bijou intérieur  

​DHARANA : Au début, le temps passé en état de "présence pure" est court et saccadé. On y passe comme des touristes, 1 fois par semaine en cours de yoga ou parfois entre l'éveil et l'endormissement. On a une "idée" de ce que c'est. Mais on a à peine gratté la surface du bijou. Sa splendeur est encore masquée de couches d'argile et d'aspérités.

Plus on fixe notre attention sur le bijou intérieur, plus on goute à sa délicieuse lumière, et plus la capacité de concentration et de maintient de l'état de présence se développe. Ce processus est naturel, ça se fait tout seul. Regarder ne serait-ce qu'un millimètre du bijou fait chuter la terre peu à peu. Plus l'attention s'affute, plus elle taille le diamant et révèle sa claire lumière.

Ma philosophie est de ne rien forcer. Simplement gouter, savourer et laisser l'appel d'y retourner nous attirer comme un aimant.

06

La sixième porte du yoga Présence divine et détendue

DHYANA : La méditation.

 

L'état de méditation, ou de présence divine, arrive lorsque l'observateur et l'observé ne font plus qu'un.

Il s'agit d'une réalisation et non d'une pratique.

 

Lorsqu'on est en état de présence ou de méditation, on sait, sans l'ombre d'un doute, que l'on n'est pas le bijou, le diamant, mais l'innommable source qui la rend possible.

Cette avant dernière étape ne se "comprend" pas. Elle se réalise.

Un fruit ne murit et ne libère son parfum que lorsque les conditions pour, s'harmonisent et se réunissent. Le Yogi et la Yogini se réalisent de la même façon. 

Plage de sable
Éclaboussure

07

La septième porte du yoga Sérénité atemporelle

​SAMADHI : Absorption dans l'absolu. 

L'état de "Samadhi" est difficile, voir impossible à résumer en de simples mots. On peut simplement pointer le doigt dans sa direction et laisser chacun y arriver par lui ou elle-même. 

Le yoga est un cheminement multidimensionnel. Il invite le petit soi au dos courbé sous le poids de ses propres illusions, à se souvenir de la vérité qu'il a toujours incarné.

Pointer du doigt l'endroit le plus expansif de ton être et t'inviter à y résider. Telle est l'invitation des pratiques de yoga que je guide. Tu peux faire ce voyage gratuitement avec moi, via ma chaîne Youtube, ou bien choisir un accompagnement plus personnalisé en optant pour une séance à domicile. 

Au plaisir belle âme.

Vue arrière de la jeune femme

L'AMOUR NE SELECTIONNE PAS. 
SEUL LE DÉSIR SELECTIONNE.

Libère-toi du désir et tu réaliseras l'amour.

bottom of page