ENVIE DE PRATIQUER À LA MAISON ?
 
Retrouvez ici quelques vidéos de 20min à 50 min pour pratiquer en toute sécurité à la maison, quel que soit votre niveau. Ainsi que des vidéos de chants sacrés avec les Kirtans de SoÂm !

Histoire du Yoga


3000 ans av J.C

Le mot « Yoga » vient d’une très ancienne racine sanskrite, « jug » qui signifie relier, unir, mettre ensemble, le corps, le cœur et l’esprit. Cette discipline provenant de la plus lointaine antiquité tend à unifier l’être humain en le mettant en relation avec son intériorité.

Bien plus qu'un simple pratique corporelle, le Yoga nous offre un nouveau regard sur soi et le monde. Il s'agit d'une voie d'équilibre, d'élévation, d'introspection et de libération.

Les premiers textes qui l’abordent sont les Upanishads (du VII° siècle av J.C) où les sages font part d’expériences d’immobilité méditative et d’attention portée au mouvement du souffle. Avant cela, l'enseignement ne se transmettait que par voie orale, de maître à disciple. Raison pour laquelle il est difficile de précisément placer le curseur de l'origine du Yoga. On estime qu'elle se situe entre 3000 et 200 ans av J.C.

C'est aux alentours de notre ère (200 ans av J.-C.) que les enseignements auxquels nous faisons référence aujourd'hui seront compilées par le sage Patanjali. Son ouvrage rassemble 195 sutras, ou petits versets, qui aborde les 5 thèmes suivants :

  • Samadhi Pada définit le yoga, la pratique, les problèmes que nous pouvons rencontrer dans la vie quotidienne et leurs solutions,

  • Sadhana Pada explique comment développer l'attention, en opposition à l'état de distraction dans lequel nous vivons,

  • Vibhuti Pada nous guide vers la pratique combinée de la concentration et la contemplation pour atteindre un état d'unité

  • Kaivalya Pada, le dernier chapitre, révèle l'objectif du Yoga : maîtriser l'esprit, développer une perception claire et se libérer de tout attachement.

Le yoga s’est diversifié au fil des années et selon les contextes où il a été pratiqué. Cinq grandes « voies » se démarquent :

  • Karma Yoga : "L'action juste". Elle se pratique à chaque moment de la vie quotidienne lorsque les actes du pratiquant sont totalement désintéressés du résultat. Dans cette forme de Yoga, on fait simplement pour faire, plutôt que de faire automatiquement pour obtenir les fruits de l'action. Le détachement qui en découle permet au pratiquant de toucher à sa nature divine.

  • Bhakti Yoga : La voie de la dévotion, des chants sacrés et de l'amour radical. Ici la voix de l'ego, du petit moi, se dissout dans celle du groupe. C'est par la beauté des chants de mantra en coeur et l'amour des diverses divinités qui résident en nous que le pratiquant atteint l'état d'unité.

  • Jnâna Yoga : Le Yoga de la connaissance. C'est par l'observation raffinée de sa propre existence ainsi que l'étude de textes d'anciens que le Jnani Yogi affine son intelligence la plus subtile afin de toucher aux strates supérieures de son être.

  • Hatha Yoga : La maîtrise progressive du corps, du souffle et des énergies permet au pratiquant d'atteindre son équilibre corporel, ainsi favorisant l'atteinte de l'équilibre mental. Lorsqu'il réside de façon stable et durable dans sa voie du milieu, il peut toucher à l'immobilité sereine et le retrait des sens. La suite se manifeste par elle même si l'aspirant être prêt : l'union avec l'objet de méditation et enfin samadhi.

  • Raja Yoga : Il s'articule traditionnellement autour des quatre derniers points des 8 piliers du Yoga : 5 - PRATYAHARA - La maîtrise des sens : sélectionner les informations transmises au cerveau par nos sens pour ne pas se laisser envahir par l'image du monde ou les influences qui nous viennent de l'extérieur. 6 - DHARANA - La concentration - qui consiste à développer son énergie, son attention et sa présence en fixant le mental sur un objet ou un objectif précis. 7 - DHYANA - la méditation - qui consiste à rendre toute sa limpidité au miroir mental, aux eaux de la conscience. Dans l'immobilité totale du corps et de l'esprit le yogi peut re-intégrer sa conscience corporelle dans le canal central portant l'énergie de la kundalini et s'identifier à sa véritable identité, la conscience universelle. 8- SAMADHI - l'extase de la plénitude - Cet état marque un changement profond dans la conscience du moi; l'être individuel cesse d'exister par obligation (doutes, émotions fluctuantes et peur de la mort s'effacent), l'ego et le "moi histoire" ont été conquis et ne referont surface qu'à la demande du Yogi s'il en a besoin pour interagir avec le monde extérieur.

Le voie du Yoga est bien résumée et illustrée par ce tableau Tibétain : Le praticien est représenté par un moine, l’effort est représenté par le feu, et l’esprit est un éléphant. Alors que le moine embarque le long du chemin, d’abord il chasse l’éléphant, qui est tout noir (représentant la léthargie) et est terrorisé par un singe (représentant la distraction). Cependant, tandis que le moine avance, guidé par la flamme de l’effort, il est capable d’attraper l’éléphant et il perd ses tendances léthargiques. Le singe ne peut plus suivre. Finalement le moine est capable de monter l’éléphant de son propre esprit et n’a plus besoin de la flamme.

Qu'en est-il aujourd'hui ?

Souvent moins pratiqué qu’on ne le pense par les indiens, le yoga se développe de plus en plus en Occident. Sa pratique ne cesse d’évoluer au fil des générations. Certains l'enseignent en tant que véritables maîtres spirituels, d’autres n'en partagent que les aspects psycho-corporels. Quoi qu'il en soit, chacun pourra trouver une version à son goût et adapté à son chemin de vie. Je tiens simplement à souligner que la voie du Yoga a pour raison d'être : d'offrir à ses aspirants les clés de la libération des conditionnements de l’existence.

#français #yogathérapie #hathayogapradipika #yogasutraspatanjali #unifiercorpsetesprit #introspection #voiedélévation #libération #Upanishads #immobilitéméditative #Patanjali #SamadhiPada #SadhanaPada #VibhutiPada #KaivalyaPada #karmayoga #bhaktiyoga #JnanaYoga #HathaYoga #RajaYoga